Qu'est-ce que le financement des activités terroristes?

Le financement des activités terroristes consiste à réunir des fonds pour la réalisation d'activités terroristes. Il peut faire appel à des fonds provenant autant de sources légales, comme les dons personnels et les profits provenant d'entreprises ou d'organismes caritatifs, que de sources criminelles, comme le trafic de stupéfiants, la contrebande d'armes et d'autres produits, la fraude, les enlèvements ou l'extorsion.

Les terroristes ont recours à des techniques semblables à celles qui sont utilisées pour le blanchiment d'argent afin d'éviter d'attirer l'attention des autorités et de protéger l'identité de leurs commanditaires et ultimement des bénéficiaires des fonds amassés. Toutefois, contrairement au blanchiment d'argent, les opérations financières liées au financement des activités terroristes sont en général constituées de petites sommes. Par conséquent, lorsque les terroristes recueillent des fonds de sources légales, il est donc plus difficile de détecter et de suivre la trace de ces fonds.

Pour transférer leurs fonds, les terroristes utilisent le système bancaire officiel ainsi que des systèmes parallèles de remise de fonds tels que les Hawala et les Hundi. Ils emploient également la plus ancienne méthode de transfert des actifs : le transport physique de l'argent, de l'or et d'autres valeurs par les voies de contrebande. Les analystes de CANAFE ont trouvé, dans les communications faites à ce jour, que les fonds servant présumément au financement des activités terroristes sont transférés à l'extérieur du Canada par l'entremise des centres bancaires habituels vers des pays comprenant des centres financiers majeurs, ceci dans le but de dissimuler la destination finale des fonds.

Obtenez plus d'informations concernant :